Les vérandas en bois

Avantages, inconvénients et prix d'une véranda en bois

Envie d'une véranda, orangerie ou pergola?

Vérandas en bois : avantages, inconvénients et prix

Les avantages d’une véranda en bois

Le bois, comme chacun le sait, est un matériau noble, écologique et flexible. En effet, il est recyclable et se marie avec tous les types de construction, de la plus classique à la plus originale.

Par ailleurs, le bois est sans conteste le meilleur matériau isolant d’un point de vue thermique et phonique.

De plus, une véranda en bois a du charme et est chaleureuse. Vous aurez instantanément des envies de cocooning et profiterez davantage de votre pièce supplémentaire.

Ensuite, le bois est recommandé pour la construction de vérandas à profil porteur. En effet, sa robustesse lui permet de supporter une toiture en verre, ardoises ou tuiles.

Pour finir, avec une véranda en bois, vous ne devrez pas vous soucier de problèmes liés à la corrosion.

Les inconvénients d’une véranda en bois

Toutefois, à côté de ces nombreux avantages, le bois présente deux inconvénients majeurs : son coût et son entretien.

En effet, construire une véranda en bois vous coûtera plus cher qu’une véranda en PVC, aluminium ou fer forgé.

De plus, contrairement à l’aluminium qui ne demande presque aucun entretien, le bois est susceptible de se griser ou se fissurer. Vous devrez donc entretenir régulièrement votre véranda en bois (une fois tous les deux ou trois ans).

Le prix d’une véranda en bois

Comme évoqué plus haut, les vérandas en bois se révèlent plus onéreuses que leurs principales concurrentes.

S’il est compliqué de chiffrer ce type de construction, le coût d’une véranda en bois est néanmoins estimé entre 15 000 et 40 000 euros. Toutefois, ce prix peut varier en fonction d’une série de critères tels que la taille ou les fonctionnalités incorporées (poêles à bois, système de ventilation, etc.).

Envie d'une véranda, orangerie ou pergola?

Vérandas en bois
4.3 (86.67%) 3 votes