Les vérandas en bois

Avantages, inconvénients et prix d'une véranda en bois

A la recherche d'une véranda, d'une pergola, d'une orangerie?

Vérandas en bois: avantages, inconvénients et prix

Les avantages d’une véranda en bois

Le bois est, comme chacun le sait, un matériau noble. Il a également le mérite de se marier avec tous les types de construction, de la plus classique à la plus design, voire avant-gardiste.

Isolant thermique et phonique naturel, le bois est à ce niveau-là et sans conteste le meilleur.

Chaleureux, le bois induit également instantanément des envies de cocooning. Parfait, donc, pour une véranda!

Le bois est presque à tous les coups choisi pour les vérandas à profil porteur, soit lorsque la structure doit être capable de supporter une toiture en verre, en ardoises ou encore en tuiles.

Autre avantage: avec le bois, il n’est évidemment pas de raison de se tracasser quant à la corrosion.

Les inconvénients d’une véranda en bois

À côté de ces nombreux avantages, le bois présente toutefois deux inconvénients majeurs: son coût et son entretien.

Construire une véranda en bois vous en coûtera effectivement plus cher qu’une véranda en PVC, en aluminium ou en fer forgé. Un critère qui pèse généralement dans la balance…

Contrairement à l’aluminium, qui ne demande presque aucun entretien, le bois est entre autres susceptible de se griser ou de présenter ci-et-là quelques fissures.

Un traitement régulier, environ tous les deux à trois ans selon le type de bois choisi, doit donc être envisagé.

Le prix d’une véranda en bois

Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut, les vérandas en bois se révèlent être plus onéreuses que leurs principales concurrentes.

S’il est compliqué de chiffrer ce type de construction, il est néanmoins estimé qu’il vous faudra compter entre 15.000 et 40.000 euros, le coût dépendant de toute une série de critères.

A la recherche d'une véranda, d'une pergola, d'une orangerie?

Vérandas en bois
4.3 (86.67%) 3 votes